Forum de la guilde L'Odyssée - Serveur Menalt de Dofus
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'amour, la haine... Le traître, le héros. (Fin alternative)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artegor Nexus
Dragoeuf immature
Dragoeuf immature


Messages : 54
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 28

MessageSujet: L'amour, la haine... Le traître, le héros. (Fin alternative)   Jeu 14 Juil - 20:33

Inspiration du moment : Un rêve que j'ai fait une nuit, que j'ai écrit mon réveil. Serait-ce dû aux tonnes de fan art et aux heures de films d'action ingurgités avant de dormir ?

07h00: Kuro se rendait dans la chambre de son père en chantonnant , il n'avait jamais été si heureux de vivre. Il venait d'être accepté à Vodka Blue et aujourd'hui se préparait un énorme pique-nique sur l'île de moon , en l'honneur de-

Papa ! papa ! réveille toi !
Le petit sacrieur sautait sur le ventre de son père qui pourtant était plus petit que lui .
Il faut aller préparer la fête surprise d'anniversaire de Kidano !
On dit Kidrana ... lâcha le père , les yeux a moitié fermés.
Ouiii ! vite vite !


En effet, Kidrana le sadida massif, soufflerait aujourd'hui , une bougie de plus.

Tout le monde mettait la main à la pâte pour faire de cette fête secrète la plus réussie qu'il n'y ait jamais eue. Zaryne pêchait et préparait ensuite le poisson comme personne, Teesha préparait des petits pains et de nombreuses viandes, Anoukys , Darkiripsa et Kurotsuchi cueillaient des fruits. Piimousse avait envoyé Kid' chercher des poils de Warko à deux têtes (ce qui n'existe pas) pour qu'il ne soie pas dans les parages et ne voie pas sa surprise. Hoegaard apportait les boissons et tous les autres mettaient en place l'ambiance et les décorations.
Il faisait chaud, le temps était agréable, la brise portait les arômes et la fraîcheur de la mer aux Vodkaïens...

11h:




Tout est prêt ! Il est temps d'appeler Kidibou !
Je m'en charge ! Nogi griffonna sur un morceau de papier "Réunion d'extrême urgence Au Zaap Moon !"
Elle donna le papier plié à son Dragoune rose et lui donna l'adresse en Montagne Koalak.

Quelques minutes plus tard
le zaap se mit a briller et 4 silhouettes en sortirent, un panda, une osatte une eniripsa et le fameux sadida, dont le système pileux était particulièrement développé.


Désolé piim! Je n'ai pas trouvé les-

Joyeux anniversaiiiiiiiiire !

Les membres accourèrent autour de lui pour lui sauter au cou, lui faire des bisous lui empoigner les mains, lui ébourriffer les cheveux (poils ?) et au passage lui tendre plusieurs bières, qui se renversaient plus ou moins dans la cohue.

Yeeeaaaaahhhhh ! ça me fait super plais-

Ponk !

Khyanie venait de lancer une Nodkoko sur le crâne de Kid avant de s'écrier:

Le blabla c'est plus tard ! On a faim !


Tout le monde était en maillot de bain et s'appretait à manger. Il n'y avait pas de tables ni de chaises, seulement des serviettes étalées ici et là, au millieu des bouées, des ballons des huiles et des crèmes solaires.

Ce pique-nique était un délice pour les yeux, la langue et le nez; Tant de mets différents , chacun ayant apporté sa spécialité, les serviettes toutes plus colorées les unes que les autres mettaient l'eau à la bouche de tout le monde.



[i]Les couverts tintaient, beaucoup mangeaient avec les doigts; Les clapotis des vagues , les rires et les sifflements animaient ce repas si délicieux.

14h30: Toutes les filles de la guilde étaient en maillot de bain, les familiers jouaient entre eux, ce spectacle était admirable.
Tant de beauté au sein d'une même guilde, tout le monde jouait sur la plage sous ce soleil rayonnant. Un plaisir.


Certains faisaient des photos pour participer au concours Miss Vodka plage, et pour pouvoir apparaitre dans le Vodka Mag 5,
Dont Loonie, une disciple sram amie de kisame qui était présente . Ses cheveux blonds, avec les reflets du soleil etaient si... Envoûtants...




Okay tiens ! Prends la pose ! Cheeeeese !





Plusieurs membres avaient choisi d'amener des invités, Kisame avait invité Loonie et Kiisa-powa, Blue-sister avait invité son amie Sweetflip, Zaryne avait amené son ami et beaucoup d'autres s'étaient joints à eux.


Sweetflip et Blue prenaient un bain de soleil entre filles jusqu'a ce que Sweet vit quelque chose se mouvoir dans le ciel:


Ooohh Blue ! Regarde une étoile filante !





Une étoile filante la journée ? c'est peu probable...


Kisame sortit de l'eau, Piimousse dans ses bras , évitant les crabes, se rapprochaient de là ou étaient Blue et sa copine.

Regarde Kisa ! Flip me dit que c'est une étoile filante !

Qu'est ce que...? Meerrde ! Tout le monde sort de l'eau ! Maintenant !Bougez vous ! Ce n'est pas une étoile filante ! Ils reviennent ! Ce sont les -




Ils reviennent ! Ce sont les Primum Nocere !

Encore eux ??!

Jamais deux sans trois on dirait...


Malheureusement pour eux et heureusement pour nous, c'est la dernière. On va en finir.

Les membres de primum Nocere volaient dans le ciel avec leurs casques et ailes améliorés et semblaient porter dans leurs bras des-

Ils ont des bombes ! Courez !
Jetant les bombes en se posant, ils arrivaient par dizaines , mais accompagnés par des milliers de leurs partisans.

Une énorme explosion retentit et tous les combattants furent projetés à travers le zaap déréglé par la soudaine déflagration.

16h00, en Amakna...

À présent le combat était d'une intensité telle que des parcelles de terre se soulevaient au rythme des fers croisés dans cette bataille folle.

On apercevait deux groupes luttant avec acharnement, il s'agissait de Darkelius et Kisame combattant côte à côte , un large sourire sur leurs visages tout en jetant des regards frénétiques au deuxième groupe, composé de leurs progénitures. En effet , fruit du hasard ou véritable alchimie, Anoukys et Kurotsuchi avaient adopté le même style hybride de leur classe et l'enseignement de leur père. Le mélange atypique Xelor/Sacrieur donnait un cocktail détonnant, aux dépens de leurs ennemis . Comme si une magie opérait, les 4 comparses exécutaient les mêmes gestes , les Sparda avec une précision chirurgicale, les Kurochi avec une vitesse foudroyante.

16h30: Les ennemis de la combinaison âgée étant éliminés, Darkelius esquissa un geste , se dirigeant vers les enfants afin de les aider mais Kisame le stoppa dans son élan, toujours specateur du combat des jeunes, au loin
:

Laisse les faire, c'est la nouvelle génération ... Aie confiance, ils me font penser à nous lorsque nous étions jeunes, un peu fous, doués au combat , généreux et dotés du sens de la justice. Ils se débrouillent bien !

OOOowww! cria le sacrieur en se mordant le poing, ça doit faire mal ça !
Clair ! Pis faut avouer que mon fiston est plus fort que l'tien ! Il donna une claque dans le dos du Sacrieur avant de s'élancer vers les enfants en lançant par dessus son épaule :
Le dernier arrivé est un Gobelin !


Huh Huh ! Tu as oublié que tu avais de petites jambes ?
Le sourire aux lèvres il s'élança a la poursuite de son ami.

Pendant ce temps, dans la plaine des scarafeuilles...

Piimousse et Kidrana jouaient ensemble du bâton, avec chacun un style opposé à l'autre.
En effet Piimousse fauchait les jambes de ses adversaires, tombant a genoux et recevant par la suite de violents coups à la nuque, souvent brisée, incapables ensuite de bouger, mais capables d'entendre les menaces qui leur étaient adressées.Kidrana en revanche mettait toute sa force vitale élémentaire sadida dans ses coups, ce qui détruisait les organes internes de ses féroces énnemis, chaque organe devenait une potentielle bombe a retardement. Avec une virtuosité sans pareille Kidrana et Piimousse semblaient se battre au rythme d'une musique que seuls eux pouvaient entendre, entourés de poupées, de protections, de ronces et de glyphes... Plusieurs heures plus tard, les ennemis décimés Piimousse leva les protections et Kidrana baissa sa garde. Erreur fatale. Une plantureuse Iopette tout de vert vêtue (ou dévêtue) avait surgi derrière le poilu, et lui avait placé une dague sous la gorge. La tête de la iopette ne dépassant que de peu l'épaule du sadida ce ne fut que lorsqu'elle parla que piimousse reconnut la femme.
Alors ? Kidibou? Piim? On se promène ?
Kyona ?
Vous ne m'avez pas oubliée ? Voila qui est fort interess-
Relâche le !
hop hop hop!
prononça rapidement la iopette en enfonçant sa dague dans la touffe ou se situait la gorge de Kidrana.
Si tu veux qu'il reste en vie...Pose donc ce bâton, que tu as fort joli d'ailleurs ...Piimousse leva les mains et lâcha le bâton. En une fraction de seconde, le cours du combat bascula:
Une poupée bleue sauta de la barbe de Kid' pour venir exploser au visage de Kyona, manifestement déséquilibrée. Le bâton n'ayant pas fini sa course, arrivant à quelques centimetres du sol reçut un fantastique coup de pied de la part de sa maîtresse. Le bâton lancé a pleine vitesse vers la iopette sifflait dans le vent de cette fin d'après midi.

J'ai tout le temps de l'esquiver ! Tu es faible !
Ou pas.
En effet Piimousse s'était téléportée derriere kyona et l'avait attrapée par derrière afin de l'immobiliser.
Salope ! lâche moi ! lâche moi ! LACHE MOII ! Tout en se débattant, elle fixait des yeux le bâton qui allait , dans la seconde suivante la perforer.
Va en enfer !
Un cri de douleur déchirant fit s'envoler les quelques oiseaux restés sur les branches des arbres autour.
Le bâton avait crevé le coeur de Kyona ainsi que l'épaule de sa propriétaire.Piimousse chuchota à l'oreille de la iopette:

Pauvre garce... Plus... jamais... Tu ne feras de mal... à cette...famille...
Elle tomba en arrière dans les bras confortables de son bras droit, tandis que le cadavre féminin tombait dans la poussière, le bâton s'enfonçant plus loin dans son corps , jusqu'à finalement ressortir.

Un peu plus loin ...

Wisdonsim et Chama-low , identiques utilisaient la maitrise du temps ainsi que leur ressemblance pour créer des illusions et confusions dans les rangs ennemis. Courant dans tous les sens ils furent stoppés par un sadida géantissime.

Où croyez vous aller comme ça misérable vermine ? Chama fit un clin d'oeil à Weezy et se glissèrent hors de portée du poilu. Ils étaient côte a côte, face au sadida analysant la situation jusqu'à ce que Wisdonsim déclare: Combinaison Twin's Twisters ! chama ajouta:
Tu veux vraiment utiliser la technique des tornades jumelles sur lui ? j'ai pas changé de slip depuis...

Wisdon lui fit signe de se taire et d'être prêt. L'assaut n'allait pas tarder.
Technique ancestrale Twins-
Gnnééééé ? Pourquoi technique ancestrale ? On l'a créée la semaine dernière !
Sache, mon petit chama que quand on rajoute "ancestrale" c'est juste pour la "beaugossitude"
Mouais.
Je disais donc technique ancestrale-
Vous allez la fermer oui ?
Pfiouuu quel malpoli... Mon art ne sera jamais reconnu mais puisque c'est comme ça... Go !
Le sadida sortit son bâton mais ce fut inutile; Les disciples xelor se tapèrent dans la main et foncèrent de front sur leur ennemi , arrivés juste devant lui ils prirent soudainement deux directions différentes, chacun tenant à la main une bandelette de l'autre.ils tournaient à très haute vitesse, enroulant le sadida de bandes poussiéreuses , se cognant volontairement sur lui à plusieurs reprises.


Immobilisé, le sadida grognait et les bandes menaçaient de lâcher a tout moment il fallait en finir vite.
Les xelors sautèrent ensemble, invoquèrent un cadran sous leurs pieds, prirent appui dessus afin d'infliger un violent coup de tête sur les tempes du sadida qui s'écroula, les yeux révulsés, hors d'état de nuire.
..

Pfffiioouuu ! Bon j'ai un peu froid moi
Moi j'ai faim ! Mais d'abord faudrait qu'on aille voir comment s'en sortent les autres.

C'est à cet instant que sortie de nulle part, une pelle se planta en plein coeur du sadida. Wang-nunu de sa démarche trainante faisait irruption sur le terrain de combat.

Wang ! Il était déja H.S. ! Ce n'était pas nécessaire!
La ferme ! Il faut se débarrasser de ces insectes ! Pas seulement les entraver !
Je ferai mon rapport a piimousse sur ton comportement , tu seras puni.
Sortant de son dos deux pelles pourpres brillantes, il se tenait face à eux une expression de défi sur le visage. A la lueur de la lune, chama low et wisdonsim s'aperçurent que le pourpre des pelles n'était autre que du sang. Ils se mirent en garde, prêts pour un autre combat.

Sur les hauteurs des plaines de cania....

Masterinvoques, Dinette et Blue-sister se battaient contre des hordes d'ennemis.

La disciple pandawa lançait comme des fusées, les craqueleurs de dinette, enflammés en plein vol par les balles de feu du dragonnet de Master, sur les troupes qui ne cessaient d'avancer.

les nombreux prespics lancés éclataient a proximité des visages ennemis projetant leurs aiguilles affutées, tels des grenades à fragmentation .

Après plus d'une heure ainsi, leurs forces réduites de 90% les ennemis avaient parcouru une énorme distance et le combat rapproché fut inévitable. les marteaux de Dinette et Master, s'affaissaient de plus en plus souvent pour briser les boites crâniennes de leurs opposants.

Alors Blue ? LOL Tu traînes ? cria Masterinvoques depuis

Huh ! Regarde ça !






Blue entourée de 3 ennemis passa a l'attaque:
Elle attrapa un iop, plongea son bras fin dans sa gorge et invoqua un pandawasta, ce qui fit exploser le iop de l'interieur, le cra reçut une pluie de sang et de viscères sur les yeux ce qui le déséquilibra et lui fit décocher une flèche qui fendit l'air et vint se planter entre les yeux de l'eniripsa. Le crâ quant a lui tituba, les yeux fermés pour enfin tomber de la falaise, et finit empalé sur un craqueleur des plaines, des dizaines de mètres plus bas.
Alors ? dit blue avec un sourire radieux

C'est Dégoutant ! crièrent les osamodas d'une même voix
Ben quoi ?
Attention !
Un immense dragonnet rouge venait d'apparaitre derrière Blue-sister, mais les fouets des deux osamodas s'enroulèrent autour du cou du monstre et le décapitèrent.La tête qui tombait sur la pandawa se dématérialisa au dernier moment ainsi que le reste de l'énorme corps.
IIIIIIIIIK ! Et ça c'est pas dégueu peut être ? AAAAAaaahh !

Sur l'ile de moon ...

Si quelqu'un de sourd avait été présent, il ne se douterait pas que 6 disciples sram s'affrontaient en étant tous invisibles. Tous leurs sens en éveil, Hallibell et Aurionou livraient une bataille dont les bruits de dagues asourdissants résonnaient jusque sur les côtes voisines.

Soudain Aurionou vit une flaque de kole par terre et eut une idée : Il en fit part à son partenaire, par l'intermédiaire de son double :

On bouge dans la jungle obscure, ils sont 4 on est deux, j'ai un plan: on va [...]...

Les deux vodkaiens se ruèrent alors vers la jungle, bridant leur vitesse afin que leurs assaillants puissent les suivre. C'est à ce moment que tout se passa très vite, Hallibell rompit son invisibilité en faisant croire aux Nocere que les effets s'étaient estompés d'eux même, Ils se jetèrent à quatre dans sa direction mais furent stoppés et renvoyés par les pieges répulsifs, directement dans les gueules des gloutovores, positionnés par Aurionou .


On retourne au zaap voir si du monde est revenu ?
Attends...
Hallibell ouvrit son sac , en sortit deux bières que les compères sirotaient en regardant les gloutovores digérer avec des bruits immondes, les restes des Srams gobés.


Les combats terminés depuis maintenant une bonne heure chacun se mit en route pour recueuillir des informations , au zaap de l'ile des wabbits. Cur-ar , Piimi , Nogizaka, Kidrana-eni et Nowah soignaient les blessés.


Tout le monde revenait peu a peu sur l'île , il ne manquait que Kisame, Wang, Wisdonsim et Chama-low . Kurotsuchi rentré auprès de la guilde jetait des regards dans toutes les directions, au cas où son père serait revenu par une autre voie que la porte spatio-temporelle. Cette même porte se mit a briller pour en voir sortir Wisdonsim et Chama-low , en piteux état, Wisdon moins atteint, soutenant son aîné , qui avait un bras atrocement amoché.
Piimousse accourut porter secours à son petit frère mais ce dernier se dégagea d'un geste de son bras valide.

Que s'est il passé ?? Je vous ai vu maîtriser votre ennemi !

Wang est un traître. déclara chama en regardant le sol comme si le sable avait un interêt soudain à ses yeux.


19h00:
Le ciel redescendait, lentement dans cette journée d'été, il faisait toujours jour.

Tout le monde était à présent réuni autour du
feu, discutant. Tout le monde. Aurionou, Pein , Zaryne et Hallibell
tournèrent la tête d'un même mouvement, leurs perceptions et repérages
avaient détecté une présence, mais trop tard. Tous les regards se
tournèrent vers Kisame, les sourires laissaient place à présent à des
expressions pleines d'effroi.

*pense*
Que se passe t'il ? Pourquoi tout le monde me regarde ? AAAhhh! quelle est cette douleur atroce ?
Je sens un liquide chaud, c'est agréable. Qu'est ce que c'est?


Deux
lames s'étaient engoufrées dans le dos du xelor pour ressortir par son
torse, embrochant le coeur de ce dernier. L'invisibilité d'autrui fut
levée et laissa apparaitre les fameux Ecaflips jumeaux de cercle ultime qui crièrent
ensemble:
Yessss !
On l'à finalement eu...















Ils se volatilisèrent avant que quiconque
n'aie pu faire quoi que ce soit.

Les lames retirées, allongé par terre agonisant , crachant du sang, Kisame sombrait lentement vers la mort.


[Immersion dans son esprit]

Il se trouvait dans un long couloir noir où il pleuvait. Un couloir sombre. Il se touchait le torse mais ne voyait aucune cicatrice. Il allait bien.
Où suis-je ?
Dans toi même.
Qui êtes vous ?
Toi même.

[color=black]Au bout de ce couloir, deux portes . Laquelle ouvrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'amour, la haine... Le traître, le héros. (Fin alternative)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poème suite à un chagrin d'amour.
» D6, amour ou haine ?
» ‘‘La haine excite les querelles, l'amour couvre toutes les fautes’’ | end
» Apocalypse mon amour...
» Combattre l'hydre elfe noir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Ambassade :: Candidatures-
Sauter vers: