Forum de la guilde L'Odyssée - Serveur Menalt de Dofus
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de la femme de Kisame (partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artegor Nexus
Dragoeuf immature
Dragoeuf immature


Messages : 54
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 28

MessageSujet: Présentation de la femme de Kisame (partie 1)   Jeu 14 Juil - 20:23

Inspiration du moment: Les mangas (à fond !) le fan art et les films pour les filles -_-'


4h30 : La division d'infiltration en rang ,
la tête haute aux portes de Brâkmar . Ailes fièrement déployées on
apercevait quelques Héros pour leurs cités:

Piimousse , Zaraki , Kisame , Zantostyler , Roby...

Le
silence était absolu, le brouillard était dense... Le calme était au
plus plat jusqu'à ce que les paroles d'Amayiro se firent entendre:


Division N°7, Combat, Capitaine Kisame, allez y avec vos hommes. maintenant.

Des bruits de téléportations suivis de peu par des cris et des fracas résonnaient à présent dans la cité du mal.

Division N°2 , Infiltration , Capitaine Piimousse , c'est à vous.

Contrairement
à leurs prédécesseurs il n'y eut aucun bruit, aucun mouvement n'a été
perçu, Ils s'étaient littéralement fondus dans le brouillard


2h plus tard...

Tandis
que les combats faisaient rage, La division N°4, celle des soins
avaient installé un camp au Nord de Brâkmar pour les blessés.


Soudain, La voix du petit capitaine résonna avec puissance dans toute la cité :

ÉCOUTEZ MOI BRAKMARIENS !

Si la bataille contre Bonta est votre route, alors l'enfer sera votre destination ! Vous pouvez extraire notre

sang , mais pas notre âme !

Je défendrai fièrement ma cité en compagnie des mes frères jusqu'ici dans l'ombre... Arrachez moi les

bras! vous goûterez mes pieds ! Arrachez moi les jambes ! Je vous foudroierai du regard ! Crevez moi les

yeux ! Je vous maudirai ! Vous croulerez un par un car notre force ne vient pas de notre puissance mais

de notre loyauté , notre détermination et notre bravoure !


Seule la mort vous attend !

Entendant ces paroles, le Crâ Roby reprit confiance et réussit a prendre l'avantage sur son ennemi sacrieur brakmarien.





Après
avoir hurlé aussi fort et achevé son ennemi, le petit homme continuait
de reprendre son souffle, se tenant la poitrine et scrutant autour de
lui. C'est alors qu'il aperçut une fort belle sacrieuse, entièrement
noire ,les cheveux argentés, les mains ensanglantées et très mal en
point, les yeux emplis de désespoir par ce massacre autour d'elle , ces
mêmes yeux cherchant un quelconque réconfort, qu'elle trouva dans le
regard du nain.Chacun ne pouvant détourner le regard de l'autre ils ne
virent pas la bontarienne infliger un coup terrible a la sacrieuse ,
ils ne virent pas le brâkmarien planter sa dague dans la jambe du nain.
La sacrieuse d'ébène s'effondra face contre terre laissant apparaitre
des ailes pourpres... ravagé par la rage , mais dépité par ce bonheur
éphémère il s'évanouit.


Où suis-je ? demanda le petit homme, marchant dans un couloir entièrement noir .

Tu as perdu connaissance sur le champ de bataille! répondit une voix glaciale Est-ce comme cela que je t'ai entrainé ?

Maitre ???

Réveille
toi bon sang ! Un capitaine de ton envergure ne doit jamais flancher !
Tu vas me faire le plaisir de te réveiller immédiatement ! Trop de
monde compte sur toi !


Dis moi maitre du temps, tu sais quelle heure il est ?

Oui maître je le sais. Ce n'est certainement pas l'heure de mourir.

Il
se réveilla en sursaut et vit face a lui, les deux dernières recrues de
la division N°9 la division de soutien: Teckty-magic et Masterinvoques




Merci a vous deux ! Il fila à toute vitesse , inquiet pour sa bien aimée. la terreur l'envahissait peu a peu Et si il était trop tard ?

Il la trouva allongée sur le ventre, la retourna et posa l'oreille sur sa poitrine nue. Elle vit ! Mais son état est critique... vite !
Il arracha les bandelettes de son torse pour stopper le flot de sang
qui s'échappait du dos de la sacrieuse. L'absence des bandelettes
laissaient apparaître en lettres noires le chiffre 7 comme la division
dont il était le capitaine.



Il transporta son propre corps ainsi que celui de la Brakmarienne au centre de soin de la 4eme Division.

Il ouvrit la porte a la volée et cria
"Ou est le lieutenant Cur-Ar ?" cachant
avec difficulté le corps du camp ennemi derrière un cadran voilé il
n'eut pas le temps de répéter sa question lorsque le lieutenant tant
cherché arriva a l'accueil de l'office minuscule en se grattant la tête
et disant, les yeux fermés:


Hola Hola Hola ! qu'est ce qu'il se passe ici ? Ah c'est vous. Pardonnez moi Capitaine Kisame nous sommes débordés !

J'ai besoin d'un soin d'urgence ! Il bougea les lèvres afin que le lieutenant puisse lire dessus: "A l'abri des regards je te prie"

Suivez moi capitaine.

Ils
arrivèrent dans une pièce sombre éclairée par des bougies presque
totalement consumées. les flammes légères virevoltaient et Kisame dit :


Il n'y a pas de temps a perdre!

Il
allongea le corps de la sacrieuse sur la table et ne put réprimer un
sanglot lorsqu'il leva le voile du corps de la jeune femme.


Soigne la s'il te plaît Cur-ar ... Tu es le seul a en être capable...

Sauf votre respect Capitaine ! Il s'agit la d'une Brakmarienne ! cela me couterait ma place si mon capitaine l'apprenait !

En
effet le capitaine de la 4e division Kisuke l'eniripsa avait un
caractère assez prononcé même s'il avait des capacités de soin et de
combat extraordinaires.


Lieutenant Cur-ar ... Il se mit a genoux devant le médecin pourtant de loin moins gradé que lui.

Lieutenant Cur-ar...

Relevez vous capitaine ! Je vais le faire ! je vais la soigner !

La
femme grimaçant même inconsciente commença a tousser, crachant du sang
tandis que le lieutenant s'affairait a préparer une potion après avoir
prononcé quelques mots soignants en direction de la sacrieuse.





1
heure plus tard , la sacrieuse en pleine forme après avoir été
reconstituée sortit avec kisame par la porte de derrière, marchant
calmement , aucun des deux amoureux ne parlaient.

La sacrieuse
se jeta sur kisame et posa délicatement ses lèvres sur celles du xelor,
ou les bandes étaient défaites par les combats incessants.

Il
l'étreignit de ses petits bras et la serra contre lui, un baiser
passionnel et fougueux partagé par deux êtres qui ne se sont jamais
parlé... qui fut vite interrompu par une bontarienne du rang
d'officier, en patrouille a brakmar.


Elle venait de tuer avec facilité un Brakmarien et laissa échapper de sa bouche voilée:



en
une fraction de seconde, la sacrieuse avait attiré et puni la sramette
avec virulence, mais calme... Elle avait clairement le niveau de
capitaine, mais détestait le combat.


Ils s'étaient a présent
assis face a face , se regardant en souriant, se mordant la lèvre
inférieure pour apaiser le désir qui les menait vers l'autre...

Kisame se leva, fit quelques pas et déclara :


Kisame , Capitaine de la 7e division de bonta, enchanté... ce a quoi répondit la femme dans un gloussement :

Urealysha
,capitaine de la 3e section de brâkmar, enchantée de te rencontrer...
te rencontrer enfin... tu es aussi célèbre que haï dans nos contrées.


Ah oui ?

Mais moi... Je t'aime.

Ils
s'enlacèrent et s'embrassèrent au rythme de leurs auras de puissance,
décuplées par cette folie dont ils étaient conscients...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation de la femme de Kisame (partie 1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Shaniah (femme de Deipher) (ACCEPTEE)
» Présentation d'une femme folle
» Femme moderne: nymphomane, ultraconsommatrice, super-ficelle
» Les armures Partie 1
» Présentation LapinBleu2..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Ambassade :: Candidatures-
Sauter vers: